CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DU MARCHE IMMOBILIER DE COTONOU


Caractéristiques générales du marché immobilier cotonois
Cotonou est aujourd’hui un pôle d’attraction puissant du fait des milliers de possibilités d’emplois qu’elle offre ceci a un impact direct sur  le marché de l’immobilier. En effet, ne pouvant pas tous retourner en semaine en famille, plusieurs travailleurs et mêmes employés passent leur semaine en ville afin de réduire les dépenses liées au transport mais aussi et surtout d’éviter le phénomène récurrent de congestion (embouteillage) que connait la ville tous les jours dans le but d’être à l’heure aux lieux de travail ; à cela s’ajoute le besoin d’autonomisation, les séparations sans oublier le retour au bercail des compatriotes de la diaspora ou encore des étrangers en mission, tourisme, visites d’affaire ou qui viennent s’installer pour des raisons commerciales et qui recherchent de logements en cœur ville. Ces phénomènes sont à la base d’une augmentation de plus en plus importante de la demande de l’immobilier résidentiel (l’immobilier destiné à un usage d’habitation à titre de résidence principale ou secondaire) face à des offres peu satisfaisantes malgré l’augmentation des prix.

L’immobilier est un ensemble d’activités ayant trait aux biens immobiliers. Il fait rapport aux activités de gestion et transaction sur ces biens, mais aussi d’autres activités connexes telles que : le logement, la construction, la promotion, le conseil, l’urbanisme, l’architecture, la gérance, etc. Le droit et la finance sont des domaines d’activité indispensables au fonctionnement du marché de l’immobilier.
Le marché de l’immobilier cotonois  a enregistré au cours de la dernière décennie un développement important, résultat de plusieurs facteurs dont la plupart sont d’ordre sociodémographique et économique. Il était jusqu’à un passé récent  non  réglementée et animé par des acteurs informels communément appelés ‘’ démarcheurs ’’ sans aucune formation, exposants ainsi les clients. C’est donc à juste titre que plusieurs investisseurs qu’ils soient résidents, étrangers, de la diaspora et même les pouvoirs publics s’y intéressent proposant ainsi diverses gammes de biens immobiliers dans le but de répondre aux attentes de la clientèle et de dynamiser le secteur qui bute également sur des contraintes liées aux goûts des différents clients. Cette relance du secteur a non seulement affecté les prix par rapport au pouvoir d’achat des ménages mais également le niveau de maturité et de profondeur du marché. Ce dernier a enregistré l’essor ou l’éclosion des grands promoteurs nationaux avec des capacités financières et foncières plus importantes. La rentabilité relativement élevée du secteur a contribué à l’attrait des capitaux importants, soit pour l’investissement ou le placement « la spéculation », c’est le cas des capitaux étrangers importants soit en termes d’achats ou d’investissement pour des projets d’envergures. Les reformes du pouvoir en place sur le foncier visant à exproprier terriens des zones proches de la mer sont obligés de vendre, mettre en bail ou construire a également joué un rôle important dans la dynamisation du marché immobilier et particulièrement la production de logement. Cette internationalisation du marché immobilier a engendré elle aussi des effets importants sur l’ensemble du secteur, notamment sur le rythme de production, la qualité des logements et sur la structure de production elle-même qui ont segmenté le marché. En effet, les grandes firmes se consacrent aux projets prestigieux et d’envergure obligeant les PME (petites et moyennes entreprises) ne pouvant pas résister à la concurrence à se contenter que des marchés privés, des travaux de construction rénovation et d’amélioration.
 Le prolongement opérationnel de nos études :  positionnement marketing, innovation dans les produits et les montages, recherches de partenaires, stratégies de commercialisation… Nos études apportent l’information précise et pertinente permettant de construire ou valider une stratégie.

 

 

error: Ce contenu est protégé !!